Zen et vie quotidienne

On a souvent qualifié le zen de religion de la vie quotidienne.

Pour beaucoup de gens la vie quotidienne est perçue comme une succession d’activités contraignantes et ennuyeuses qui font penser que la vraie vie se situe ailleurs. La Voie spirituelle est parfois recherchée comme cet au-delà du quotidien. Or à partir de l’expérience du zazen, racine de notre vie, on réalise que c’est dans les actions les plus simples de la vie que l’ultime réalité s’actualise comme présence. La vie est alors vécue corps et esprit en unité. Elle nous rappelle l’importance de l’ici et maintenant.

Zen-et-Vie-quotidienne

L’éveil à l’impermanence nous invite à ne pas nous attacher à ce qui est périssable, mais qu’est-ce qui ne l’est pas ? Comment ne pas gâcher le temps précieux de cette vie humaine en ne passant pas à côté de l’essentiel ? L’éveil à notre unité avec les autres personnes nous invite à la bienveillance et à la compassion. Et l’éveil à l’unité avec toutes les existences invite à la communion avec la nature et nous pousse à l’aimer et à la protéger.

Cette expérience de l’éveil est le cœur de la Voie du zen et métamorphose le quotidien en lieu d’expression de ce que cet éveil implique : vivre chaque activité pleinement et pour elle-même en ne la réduisant plus à n’être qu’un moyen pour atteindre autre chose. Vivre ainsi nous réconcilie avec le manque, dédramatise les causes de souffrance et nous aide à retrouver l’harmonie avec la vraie nature de notre existence.

Yuno Roland Rech.

 

Français