Sesshin, toucher l'esprit

Grand cloche

Ses : toucher, joindre
Shin : cœur, esprit

Sesshin signifie donc : toucher directement, devenir intime avec l’Esprit, l’Esprit originel, la nature de Bouddha qui existe en chacun de nous, mais qui est souvent occultée par les pensées et les émotions qui nous agitent. Ces obscurcissements sont le fruit de conditionnements immémoriaux.

Nous éveiller à la nature réelle de notre corps-esprit tel qu’on le découvre lorsque se dissipe l’ignorance, est le cœur de toute pratique spirituelle.

Lors de retraites (sesshins) nous pouvons expérimenter l’enseignement du zen au quotidien par les quatre types d’action : marcher, se tenir debout, s’asseoir et s’allonger. Ce qui signifie que toute chose est la pratique du zen.

Durant une sesshin, chaque action est la continuation de zazen. Au-delà de notre conscience personnelle, nous suivons le déroulement de la journée, concentrés sur chaque action indiquée par les sons, vivant pleinement chaque instant.

De cette manière, le corps et l’esprit retrouvent la véritable tranquillité. C’est le retour à la condition originelle, la réalisation de la vraie liberté.

 

Evelyn Reiko de Smedt.

 

Français